Derniers articles »

Huvudvärk : Le kit de plinthes en 421337 pièces

Certainement un des éléments de finition les plus « visibles » mais aussi des plus pénibles quand aucun angle n’est droit…
À coup de morceaux de 3cm ça n’avance pas vite…
Il y a encore quelques ajustements à faire… Mais vous avouerez que ce n’était pas un secteur facile…
Bien repérer/marquer les plinthes est essentiel si on n’aime pas les puzzles…
L’étape vernis…
Après quelques heures de clouage/collage le casse tête est enfin monté…
Dans l’escalier on s’est auto-dispensés…

Un chéneau de 12 m à refaire…

De loin tout va bien…
De près ce n’est pas la même histoire… Le zinc est complètement désagrégé à plusieurs endroits…
Dépose à gauche…
Dépose à droite…
Une fois le zinc et les panneaux de bois déposés : reprise du support et création de 2 vraies pentes pour améliorer l’écoulement.
Une fois les pentes reconstruites, les panneaux de zinc peuvent être pliés et posés…
… puis c’est le tour du pliage des « boites à eau » aux extrémités où viendront se connecter les descentes
… puis place à la soudure
Coté cours
Et coté rue les 2 boites à eau sont installées.
Voilà coté rue, le détail d’une boite à eau et de la connexion de la descente
Un joint de dilation a été créé… Fini les claquements métalliques l’été…
Il ne restera plus que le solin à refaire et ce sera fini…

Voici une solution à un problème certainement commun…

Le diagnostic : Votre volet roulant électrique descend, mais ne remonte pas (ou pas totalement, ou pas sans aide). Si le volet descend c’est que le moteur n’est pas grillé, sinon le volet ne bougerait plus du tout… Par contre il y a un problème de puissance : en descente la gravité aidant le moteur fait sont office, mais à la remontée le moteur doit affronter la gravité et là … ça coince…

Si ce sont les symptômes de votre volet, sachez le, le problème n’est probablement pas le moteur mais le condensateur…

En effet le démarrage d’un moteur est très gourmand et c’est le rôle du condensateur que de l’accompagner en début de course… Nous avons souvent utilisé ce volet, souvent plusieurs fois par jour en été pour nous abriter des apports de chaleur. Ces condensateurs sont « des consommables » et sont souvent sous-dimensionnés pour la puissance des moteurs (parfois eux même sous-dimensionnés par rapport à la taille des volets).

Bref, il n’est pas forcément nécessaire de faire intervenir un technicien, si vous savez tenir un tournevis et avez un peu de temps il faut :

  1. Descendre le volet complètement
  2. Débrancher l’alimentation du volet
  3. Décrocher le moteur et l’ouvrir (cette opération varie, Internet vous aidera mieux que moi)
  4. Une fois le moteur ouvert vous pouvez identifier le condensateur à remplacer…
  5. Il ne vous reste qu’à commander/acheter un condensateur de remplacement et à …
  6. Remonter le tout avant de remettre sous tension

Prévoyez +/-1H pour être tranquille mais l’opération n’est pas très compliquée, il ne faut normalement jamais forcer, faire quelques recherches préalables sur Internet (pensez aux vidéos) est une bonne idée…

Le moteur libéré du volet et déclipsé de son logement et le condensateur déjà déconnecté

Le coupable 3,3µF

Coût : Quelques heures et 13€TTC pour 2 condensateurs et 2 jeux de cosses d’adaptation, port compris (comme ça il y en a un d’avance).

Portes des placards de l’étage

À l’étage 3 pièces, 3 placards, ~13m linéaires, 10 portes et 20 roulettes…

Un chantier long et méticuleux :

  • Découpe de « cales » en bois avec l’angle correspondant à la pente du toit
  • Fixation et mise à niveau des rails supérieurs (pas de rails inférieurs juste des guides)
  • Recoupe des portes aux bonnes dimensions (découpe, retouche des montants, repositionnement des tasseaux inférieurs, recollage, …)
  • Habillage des poteaux pour rattraper les verticales et permettre de fixer les bouches de VMC
  • Habillage supérieur des rails

Un bon mix de placo, bois et « petite mécanique » étalé sur au moins 4 week-end…

Le résultat est satisfaisant, ces parois verticales changent la physionomie des pièces sans les « rétrécir », leur géométrie est plus agréable…
Et les placards créés profonds de plus d’un mètre seront plus qu’utiles…

Portes posées, zéros joints ni peinture et sans la face supérieure

Chambre 2 une fois peinte

Bureau une fois peint

Chambre 3 une fois peinte

Chambre 3 une fois peinte

Chambre 3 une fois peinte

Chambre 3 une fois peinte

Composteur partagé…

Le compostage est un création de richesse…

Sur notre initiative nous avons maintenant une « station de compostage collectif » ! (avril 2016)

IMG_0159

En collectif le compostage est plus efficace et positionné judicieusement il est pratique et n’occasionne aucune gêne…

DSC_0397

En attendant les panonceaux définitif, de gauche à droite :

  • Le bac de dépôt : Tous les reste de fruits et légumes, les coquilles d’œufs, restes de repas, thés, café … mais aucun produit d’origine animal ! Aucun ni fromage, ni viande-charcuterie, ni poisson-crustacé…
  • L’apport sec : En collectif ce broyat nous est fournit par le syndicat de collecte des déchets et c’est lui qui change tout, en aérant les dépôts il permet à la « faune » de mieux circuler dans les dépôt et donc de mieux travailler…
  • Le bac d’attente est fermé, une fois le bac de dépôt plein et verrouillé pour maturation ces ce bac vide qui prendra la relais…

En Octobre 2016 un 4ème composteur a été ajouté car les 2 autres bacs de dépôt étaient pleins…
C’est une station qui fonctionne bien !