Derniers articles »

Et oui, il en restait, en dégageant le jardin on a retrouvé les fondations d’un appentis qu’il faut casser puis évacuer…

IMG_0024

Une fois les 6m² de fondation cassés, pelle et seaux entrent en action…

IMG_0025

6 voyages à la décheterie, 80 seaux ce sont 1200kg qui ont été évacués pour faire place nette…

IMG_0026

Dans le coin à droite on a fait un « trou » dans le mur pour y évacuer l’eau des pompes

IMG_0027

Travail plus fin on a posé et fixé la dernière lame et la « plinthe » qui va avec le long du muret

IMG_0028

Avec quelques détails comme celui-ci à gérer…

Week-end 30 : Reorganisation du jardin version 4242 !

Avoir un petit bout de jardin c’est bien, mais dès qu’il faut y travailler il faut aussi tout réorganiser…

IMG_0013

Au sud on déplace tous les stocks pour dégager …

IMG_0016

… le nord où du terrassement est nécessaire

Ça va faire un beau trou, on se demande si on ne lancerait pas un financement participatif pour remplir le trou avec un … jacuzzi… 😉

IMG_0014

… pour supprimer le reste de fondation d’un appentis disparu

IMG_0017

Un mortier de chaux maigre posé sur des restes de briques et pierres pour un total de 20-25cm…

IMG_0018

On a aussi fait un trou coté rue arrière pour y placer l’évacuation des pompes du puisard

IMG_0015

Et voilà la vue globale avec un superbe tas de palettes et les briques en attente d’une seconde vie

Mahous/Maous et Cayroux/Caïrous

IMG_0005

Mulots modernes vieillis 3 faces

IMG_0006

Mahous anciens

IMG_0007

Cayrous et mahous « à sauver »

IMG_0008

Petites briques

Briques anciennes issues du chantier et sauvées pour une seconde vie…

  • Mulots (22x5x5) : 19
  • Petites briques (22x11x4.5) : 20
  • Mahous (34x21x4) : 65
  • Cayroux anciens (44x22x4) : 3
  • Cayroux modernes (44x22x5) : 4
  • Briques modernes (44x22x5) : 14
  • Mahous « sauvables »* : 15
  • Cayroux anciens « sauvables » : 10

* par sauvables j’entends que ces briques doivent soit être beaucoup nettoyées, soit qu’elles sont utilisables mais pas dans toutes les conditions (coin cassé, briques fendues).

Ces briques issues de démontages sont dans leur jus et donc à nettoyer…

Week-end 27-28 : Lames, lames et encore des lames…

Avec l’arrivée des lames tout ça prend forme…

IMG_0024

Mesure, marquage, découpage des lames…

IMG_0022

Pour les fixations ça se passe comme ça :

  1. A l’avant de la lame une calle noire est fixée par l’envers, une calle par lambourde
  2. Chaque calle noire est ensuite fixée sur la lambourde correspondante
  3. À l’arrière de la lame, toujours à l’envers, une calle noire est fixée entre les lambourdes toutes les 2 lambourdes environ puis glissée/bloquée sous la lame précédente
  4. Et ainsi de suite…

Cela représente +/- 2300 vis à mettre en place….

IMG_0023

Il y’a 13 longueurs à faire de 8.5m…

IMG_0018

… à ~1 heure pour 2 longueurs…

IMG_0016

… ça nous fait déjà 7h passées à mesurer/marquer/couper et surtout à visser…

IMG_0015

Mais on avance…

IMG_0026

Une fois suffisament de lames fixées on peut sortir le skateboard, ça soulage un peu le dos…

IMG_0027

Du skate, du skate ; du skate, du skate… Bientôt la fin

IMG_0025

Coté puisard on conserve un accès de 50cm environ qui sera couvert par un coffre-banquette…

IMG_0035

Presque fini, reste plus que les vis (visibles) de la dernière lame et éventuellement « plinthe » à mettre en place…

IMG_0034

Ça commence à ressembler à une terrasse non ?

A oui il y’aura aussi nettoyage, ponçage et teinture en gris…

Week-end 26 : Fixation des lambourdes et vermiculite

On continue avec « l’objectif terrasse »…

IMG_0009

Mais on fait une pause nécessaire pour enlever le 1/2 cm de poussière sur les lampes, on avait oublié mais en fait elles brillent !

IMG_0011

En bordure le long de la façade on utilise de la vermiculite sous la bâche pour isoler et former une pente afin de renvoyer l’eau loin des murs et fondations

IMG_0012

Un peu de vermiculite…

IMG_0014

Une fois fini avec la vermiculite il faudra percer/fraiser les lambourdes et à les fixer